Archives de catégorie : Dune

Le Havre du Payré concourt pour devenir « Grand site national »

Les dunes du Veillon et l’estuaire du Payré concourent pour devenir « Grand site national ».

Le label Grand site de France est un label décerné par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, qui vise à promouvoir la bonne conservation et la mise en valeur des sites naturels classés français de grande notoriété et de très forte fréquentation.

Vous trouverez des informations supplémentaires dans l’article du Journal des Sables.

L’article du Journal des Sables

La vidéo de candidature :

 

 

La tempête a attaqué l’entrée de la plage du Veillon

Mardi 28 février 2017

La plage du Veillon avait passé l’hiver dans de bonnes conditions, avec une grande étendue de sable étalée sur l’ensemble de la plage, y compris sur les anciennes pêcheries et les rochers.

Mais la tempête du 28 février a attaqué l’entrée de la plage du Veillon, mettant à nu les galets, en particulier à l’ouest.

Peu de recul du reste du la dune, seulement 50 cm à son extrémité côté chenal.

N’hésitez pas à réaliser des relevés du trait de côte lors des tempêtes hivernales et de nous les envoyer par mail.

protocole-releve-dune-veillon

Des chenilles en proccession

Ce jeudi matin a eu lieu la pose des éco-pièges à chenilles processionnaires du pin dans la dune du port de la Guittière. Et il était temps !

En effet, sur le chemin les Sentinelles ont croisé des chenilles déjà descendues de leur nid.

Ne les approchez pas de trop près, leurs poils urticants sont très volatils et provoquent d’importantes démangeaisons.

Les Sentinelles de l’Estuaire tentent une expérimentation d’éco-pièges faits mains pour cet hiver. Si ces derniers sont efficaces, d’autres seront fabriqués l’an prochain.

Retrouvez l’ensemble des ateliers sur les chenilles processionnaires du pin sur la page « Ateliers Sentinelles »

Atelier Sentinelles : Pose éco-pièges à chenilles

Atelier Sentinelles du 15 décembre 2016

« Pose des éco-pièges à chenilles processionnaires du pin »

Ce jeudi, quelques Sentinelles ont continué la chasse aux chenilles processionnaires en effectuant la pose des pièges fabriqués deux semaines plus tôt. Ces pièges encerclent le tronc des pins portant des nids de chenilles. Ces dernières sont guidées dans un sac lorsqu’elles descendent pour s’enfouir dans la terre pour passer l’hiver.

Un panneau a été placé à proximité pour expliquer la démarche de l’expérimentation aux passants et éviter que les curieux ne s’en approchent pas trop.

Les pièges seront surveillés durant l’hiver et retirés au début du printemps. Si l’expérience est fructueuse une nouvelle campagne de fabrication et de pose de piège sera proposée pour l’hiver 2017.

 

Atelier Sentinelles : Relevé du trait de côte

Atelier Sentinelles du 6 décembre 2016

« Formation au relevé du trait de côte de la dune du Veillon »

01ab

Photo : Robert Barzic

Le littoral est en constante évolution. Depuis quelques années la dune du Veillon est particulièrement malmenée par les tempêtes. La disparition de la dune s’est accélérée depuis 5 ans.

En liaison avec l’Institut de Géographie et d’Aménagement Régional de l’Université de Nantes les Sentinelles de l’Estuaire collectent des données afin d’effectuer une étude sur l’évolution de ce cordon dunaire et les hypothèses concernant les causes de son recul exceptionnel de ces dernières années. L’objectif du projet est de réaliser le relevé de la ligne des hautes eaux pour la marée ayant le plus grand coefficient de chaque mois. Le relevé se fait grâce à un smartphone muni d’un simple logiciel de randonnée avec un gps.

p1080041

Il suffit ensuite de marcher sur la limite maximale de montée des eaux.

p1080042

Un protocole est à votre disposition et demande également de relevés certains paramètres météorologiques comme la pression atmosphérique, le sens et la force des vents sur les deux jours précédents la grande marée.

 

Documents utiles :

les causes des surcotes et des décotes du niveau marin par rapport aux prévisions du calendrier des marées

Protocole relevé estuaire

La chasse aux chenilles processionnaires commence !

Cette après-midi 4 sentinelles se sont retrouvées pour fabriquer des éco-pièges à chenilles processionnaires du pin. Grâce à leur travail 6 pièges ont été construit suivant le tutoriel exposé lors de la présentation du 19 décembre.

p1080025

Ces pièges seront installés le 15 décembre et resteront en place jusqu’à fin avril pour piéger les chenilles descendant le long du tronc en allant s’enfouir dans le sol.

p1080028

En fonction de la réussite des pièges (qui sont tous un peu différents de part les matériaux utilisés) des préconisations pour réitérer l’expérience l’année prochaine seront données.

N’hésitez pas à vous joindre à eux jeudi 15 décembre à 10h pour les aider à installer les pièges.

Estuaire contre attaque !

Cette après-midi 4 membres de l’association Estuaire se sont battus contre le Raisin d’Amérique.

img_1395

39 plans ont été répertoriés et arrachés. Les plus gros spécimens, atteignant 2 mètres de hauteur ont été particulièrement coriaces. En effet, plus le plan est vieux plus la racine (carotte) est grosse.

img_1398

Originaire d’Amérique du Nord elle est observée pour la première fois en France à Bordeaux. Elle est classée invasive car elle gagne du terrain dans les bois et forêts français. Sa présence entraîne une baisse de la richesse floristique, elle est très compétitrice et fini par éliminer la flore autochtone environnante.

Si vous observez vous aussi des plans de Raisin d’Amérique contactez nous via le mail sentinelle@estuaire.net

Suivre l’érosion de la dune

La dune du veillon a été considérablement érodée suite aux tempêtes au moment des grandes marées de cet hiver.
Jean-Jacques nous envoie le contour actuel des parties émergées aux petites marées (tracés rouge et orange). Elles sont enregistrées avec son smartphone en mode randonnée avec suivi GPS. Un moyen simple de suivre l’évolution du trait de côte dessinée automatiquement sur les cartes google maps. La balise verte correspond au bout de la dune au 17 février 2016 et le trait rouge à la langue de sable à marée basse et ensuite à la base de la dune. ( Le plan maps correspond à l’ancien tracé de la dune avant 2010). La photo google est celle de 2014 on voit bien la diminution de la dune en épaisseur.

dune 032016

dune032016b