Disparition des parcs ostréicoles dans l’estuaire du Payré

Jack nous envoie : « Je suis surpris de voir que toute la zone ostréicole de l’entrée de l’estuaire a été démontée. Pour quelle raison ? »

zone-ostreicole-estuaire-jack

Réponse : « Les milieux sableux sont très mobiles et évoluent naturellement au fils des années et des saisons. Ce constat est d’autant plus visible au niveau de l’estuaire du Payré depuis la tempête Chrisitne (du 2 au 4 mars 2014) qui a emporté le cordon dunaire de la plage du Veillon. L’estuaire n’étant plus protégé, ses dynamiques sédimentaire et hydrologique ont été profondément modifiées. Le sable présent dans l’estuaire est plus soumis au mouvement des vagues qui y pénètrent plus profondément.

Dans la zone ostréicole, il a été observé de forts déplacements de sable déstabilisant les parcs ostréicoles.

C’est pour cette raisons que certaines concessions de ce secteur ont été gelées. Les surfaces maintenues ont fortement diminué (environ 90 ares) et les parcs démontés en septembre dernier. Des engins sont intervenus sur site pour en améliorer l’aspect et l’écoulement de l’eau. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.