Archives de l’auteur : Maryam Wiltord

Les Sentinelles pour France 3 Pays de la Loire

Mercredi 20 mars c’est une équipe de France 3 Pays de la Loire qui est venue à la rencontre des Sentinelles de l’Estuaire pour en apprendre plus sur les actions menées par l’association.

Pour l’occasion, quelques sentinelles motivées nous ont accompagnés pour nous aider à présenter 3 actions importantes : la pose de nichoirs à hyménoptères, la pose de pièges à chenilles et le suivi des mares du Talmondais.

Vous pouvez visionner les images du tournage filmées par Johny Lenormand sur la page Vimeo des Sentiers du Littoral

 

Des nichoirs à hyménoptères pour les dunes de l’estuaire.

Vendredi 8 mars les sentinelles ont participé à la pose des nouveaux nichoirs à hyménoptères dans les dunes du port de la Guittière.

 

Les sentinelles au travail © Johny Lenormand

Depuis quelques années la Maison de l’Estuaire avec l’aide de nombreux stagiaires, pose des nichoirs à hyménoptères à titre expérimental dans les dunes du port de la Guittière.  Les espaces naturels utilisés par ces espèces se faisant de plus en plus rare, ces nichoirs permettent d’offrir aux hyménoptères de nouveaux abris dans lesquels ils vont pouvoir pondre.

 

Ancien prototype de nichoir © GAE

Nouveaux nichoirs 2019 © Robert Barzic

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette année, pour la création de ces abris, l’association a décidé de travailler avec les enfants et les bénévoles de l’Outil en Main. Dans cette association, chaque mercredi des bénévoles à la retraite partagent leurs compétences avec 30 enfants de 9 à 14 ans selon divers ateliers. C’est avec l’atelier menuiserie que la Maison de l’Estuaire a pu travailler à la construction des nouveaux nichoirs.

 

Atelier menuiserie de l’Outil en Main © L’Outil En Main

 

 

 

 

 

 

 

C’est enfin encore une fois grâce au travail de nos Sentinelles que nous avons poser les 10 premiers nichoirs dans les dunes du port. Ces abris seront suivis tout au long de l’année par l’équipe de la Maison de l’Estuaire.

Vous pouvez vous aussi venir les découvrir lors de vos balades, mais attention de ne pas déranger nos amis les insectes !

 

 

Conférence « le sable marin : origine, enjeux naturels et industriels »

Vendredi 5 avril, l’association Meravenir vous propose la conférence :

« Sable marin : origine, enjeux naturels et industriels »

Présenté par Eric Chaumillon, Professeur à l’Université de La Rochelle.

 

Cette conférence destinée au grand public présentera cette ressource minérale ( la plus exploitée après l’eau ) depuis ses origines jusqu’à son intérêt dans la protection des côtes et dans l’industrie.

Rendez-vous le 5 avril 2019 à 18h à la Salle de la Licorne au Havre d’Olonne.

Participation : 5€

Contact : 06 80 45 49 80

Retrouvez le programme prévisionnel 2019 des actions de Meravenir ici.

Échouage de dauphin

Lundi matin, une sentinelle nous a signalé un cadavre de dauphin échoué sur la plage Flandre Dunkerque, à la Tranche sur mer, sortie TRANC 28.

Cadavre de dauphin © Marc Rivalland

Si vous trouvez un dauphin échoué, veuillez le signaler au plus vite à l’observatoire PELAGIS au 05 46 44 99 10.

Vous pouvez trouver la procédure à suivre en cas d’échouage de mammifères marins et de tortues marines ici

Randonnée découverte du Port Juré au bois de Saint-Jean

 

C’est encore une fois sous un beau soleil que les sentinelles se sont retrouvées le vendredi 15 février pour une randonnée découverte depuis Port Juré jusqu’au bois Saint Jean. Présentée par Jack Guichard, cette promenade a de nouveau été l’occasion de se plonger dans l’histoire de la côte vendéenne.

A la marée descendante, nous avons pu observer les madriers datant du Xème et XIIème siècles émergeant du sol de la baie de Cayola, témoins de l’ancien ponton du port Juré par lequel le roi Richard Cœur de Lion accostait pour se rendre dans sa résidence de La salle Roy.

Un peu plus tard sur notre chemin, en arrivant au niveau de l’anse aux moines, nous avons pu déceler les vestiges des écluses à poissons construites par les moines de l’Abbaye de Saint Jean d’Orbestier en 1107.

Pour terminer en douceur cette balade, nous avons traversé le Bois Saint Jean et sa végétation majoritairement constitué de chênes verts.

Si vous avez manqué cette sortie, ce circuit et bien d’autres seront de nouveau proposés plus tard dans l’année. Vous pouvez déjà trouver le planning prévisionnel de toutes les prochaines sorties et animations dans la rubrique programme du site.