Alerte : plante classée envahissante émergente observée

ALERTE ! Une plante classée comme exotique envahissante émergente vient d’être détectée au niveau du pont de la D949 enjambant le Payré.

Il s’agit de la Cotula coronopifolia ou « Cotule pied de corbeau ».  Cette plante est de la même famille que les pâquerettes et elle est originaire d’Afrique du Sud.

p1070861 p1070882

Descriptif :

  • Tiges rampantes et dressées, légèrement rougeâtre
  • Feuilles charnues englobant la tige en une gaine, vertes
  • Inflorescence en forme de bouton, fleurs jaunes sans « pétales »

Cette plante est (malheureusement) vendue en jardinerie pour végétaliser les bassins d’ornements. Elle s’en est échappée et tend à coloniser les berges de plans d’eau et autres milieux humides. Elle supporte l’immersion et tolère la salinité. Grâce à sa multiplication sexuée efficace, sa prolifération peut entrainer la régression des espèces présentes les plus vulnérable. Sa présence sur les bords du chenal pourrait être un prélude à une invasion problématique…

Elle est observée pour la première fois en Corse en 1978 où elle forme actuellement des peuplements denses éliminant toute autre espèce sur plusieurs centaines de mètres carrées. En Brière, elle s’est largement répandue en peu d’années…

L’arrachage manuel de la Cotule est actuellement le seul moyen de lutte expérimenté. Les Sentinelles organisent une opération « coup de poing » pour limiter au plus vite les risques d’envahissement. Pour cela nous avons besoin de 4 à 5 volontaires le jeudi 11 novembre à 14h30. Une certaine condition physique est nécessaire car le chemin d’accès est long et pentu. Merci de vous inscrire en envoyant un mail à sentinelle@estuaire.net (il vous sera alors communiqué le lieu de rendez-vous).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.