• Actualités,  Chenal

    signalement pollution

    le CRC Pays de La Loire informe du signalement d’une pollution par déversement de lisier sur affluent de l’île Bernard, constat 15h30 le 5 juillet.

    La contamination est contenue pour le moment.

    Présence de l’Office de la biodiversité sur place. Analyse dans le milieu dans les prochains jours.

    en conséquence il demande une vigilance sur les prise d’eau et allongement du temps de purification pour l’ostréiculture .

    affaire à suivre

  • Chenal,  Observation des sentinelles

    état des berges du chenal suite à des travaux sur une concession ostréicole

    Une de nos sentinelles nous signale l’état des berges du Payré après suppression ou remplacement d’une concession ostréicole.

    « Après passage d’un engin de travaux publics pour enlever les tables ostréicoles qui se trouvaient à cet endroit et le curage du lit et de la berge du chenal on trouve des ferrailles sortant de terre le long du chemin ainsi qu’un tas de ferrailles, reste de tables ostréicoles.
    Des gros tas de terre vaseuse sont déposés le long du chemin en bordure de la dune.
    Si c’est une fin de concession je pensais que le concessionnaire devait remettre en état les lieux. Dans ce cas, il doit avoir une drôle d’idée de la remise en état !
    Les ferrailles sortant de terre présentent déjà un danger pour les promeneurs à pied ou à vélo, ce danger sera encore plus important quand la végétation les cachera. »

    Ce qui est effectivement strictement interdit, ce sont les ferrailles et autres matériaux d’extraction. La règle est leur tri et leur enlèvement systématique.

     

     

    Après consultation de l’élu responsable de l’environnement à la mairie de Talmont, il s’agit de travaux de nettoyage effectué pour un ostréiculteur suite à la reprise d’une concession abandonnée.

    Il a contacté l’ostréiculteur impliqué, qui indique que pour lui l’entreprise n’a pas fini le travail. Elle attend que la vase et les boues se solidifient pour procéder à leur évacuation ainsi que la ferraille. Il assure que le site sera nickel après. L’ostréiculteur a les autorisations pour ces travaux, cependant l’élu va demander à l’animateur Natura 2000 de suivre ce chantier de prés. La commune n’est pas compétente sur ce site, c’est la DDTM et les Affaires Maritimes.
    L’ostréiculteur indique – à sa décharge- qu’il a récupéré des parcs (des friches) qui n’avaient jamais été entretenus auparavant par leurs propriétaires. Il y trouve des tonnes de veilles ferrailles… et qu’il est le seul à faire des travaux de nettoyage qui sont normalement obligatoires.
    Les sentinelles suivent l’affaire et vous tiendront au courant de la suite de la remise en état.
  • Ateliers des Sentinelles,  Bois,  Campagne,  Chemins,  Chenal,  Dune,  Jardins,  Littoral,  Marais,  Non classé,  Opération Coup de Poing

    Conférence du 25 mai 2018, découverte des plantes invasives de Vendée

    Vendredi dernier, Philippe Levé nous a présenté les différentes plantes invasives de Vendée, à la Salorge de la Guittière.

    Les Sentinelles, passionnées par les explications de Philippe Levé.

    Philippe Levé, saulnier dans les marais de la Guittière mais également très bon botaniste, effectue des relevés de plantes invasives sur le territoire. Il nous a donc présenté les différentes plantes que nous pouvons rencontrer autour de nous, voire dans notre jardin (car pour la plupart d’entre elles, elles s’en s’ont échappées), qu’elles soient invasives avérées, potentielles ou à surveiller.

    En voici les 4 principales (avérées), dont il faut faire attention à la dissémination :

    • Le Baccharis hamilifolia, appelé plus communément le Sénéçon en arbre.
    • Cortaderia selloana, ou l’Herbe de la Pampa.
    • Ludwigia peploides, la Jussie rampante, la seule espèce invasive interdite à la vente en France.
    • Fallopia japonica, ou Renouée du Japon.

    Vous pouvez participer à l’inventaire des ces plantes invasives et ainsi aider à les recenser en remplissant le formulaire ci-joint. Une fois rempli, merci de le renvoyer par mail à Philippe Levé (l’adresse mail est donnée dans le document).

    Vous pouvez également nous faire part de votre « découverte » en nous envoyant des informations et des photos par mail. Nous pourrons ainsi proposer des opérations « coup de poing » d’arrachage sur certaines zones.

    Afin de vous aider dans les identifications des plantes, des fiches par plante invasive les plus courantes sur le territoire seront bientôt mises en ligne.

    Merci par avance pour votre participation!

     

  • Chenal,  Littoral

    un cadavre de tortue Luth à la Guittière

    Un cadavre de tortue Luth a été découvert en début de semaine dernière sur la plage du port de la Guittière. Les services techniques de la mairie sont intervenus et ont enfouis le cadavre en haut de plage, à très faible profondeur, en zone submersible par la marée en bordure de zone ostréicole. Dimanche, une partie du cadavre était déjà à découvert à cause de chiens qui avaient creusé le sable. Après signalement du problème lundi par l’association, le cadavre a été enlevé immédiatement par les services techniques. Plus de détails seront donnés sur le devenir de la tortue prochainement.
    photo de Jean-Pierre Forest qui a découvert et signalé l’évènement

    Afin de ne pas laisser ce genre de “malentendu” se reproduire, nous devons développer notre réseau de sentinelles de l’environnement, et pour toute découverte d’échouage, de prévenir les sentinelles de l’estuaire  au plus vite par mail à sentinelle@estuaire.net  ou au 02 51 20 74 85. Ainsi, nous préviendront les autorités compétentes et nous vous donneront des nouvelles de la suite de l’évenement sur notre site internet.

    Lors de la découverte d’un animal échoué mort pou blessé, qu’il s’agisse d’un mammifère marin, ou dans ce cas, d’une tortue marine :
    – Ne surtout pas manipuler l’animal.
    – Essayer de relever les informations essentielles et si-possible prendre des photos : signalez le lieu, l’espèce, la taille et son état
    Prévenir les sentinelles de l’estuaire à sentinelle@estuaire.net  ou au 02 51 20 74 85. Nous mettrons immédiatement en place la procédure et préviendront les autorités compétentes. Si vous en pouvez pas nous joindre prévenez : VMS Pelagis (ouvert 7j/7) au 05-46-44-99-10. Ainsi une personne habilitée à intervenir se rendra au plus vite sur les lieux pour examiner l’animal. L’animal sera alors analysé afin de connaître les causes de sa mort et d’effectuer divers relevés scientifiques. Ensuite, le cadavre sera incinéré en centre d’équarissage.

    L’examen de l’animal échoué est obligatoire avant son élimination, il doit être effectué par une personne mandatée* car le transport et toutes autres interventions sur les mammifères marins sont réglementés par la loi. *(Les autorisations sont délivrées par PELAGIS sous la tutelle du Ministère en charge de l’Ecologie).

    En effet, la Tortue Luth est une espèce en “Danger critique d’extinction”, il est donc important d’analyser et de comprendre les causes précises de la mort de certains individus (les individus sont souvent affaiblie dû à la présence de plastique dans leur tube digestif).

     

  • Chenal,  Littoral

    Plaque d’argile à la plage du Veillon

    « Bonjour, en me promenant sur la plage du Veillon dimanche à marée basse, je suis tombée sur cette plaque d’argile non loin de l’épi rocheux au bout de la dune. Est-ce une formation géologique ancienne ? »

      

    Réponse : « Avant la disparition du cordon dunaire, le chenal s’écoulait à cet endroit et son courant était freiné par l’épis rocheux. L’eau chargée d’argile en suspension était ralentie et les particules d’argiles tombaient au fond, y déposant une couche de vase. C’est celle-ci qui se redécouvre aujourd’hui au hasard des mouvements du sable dans l’estuaire. »

  • Chenal,  Littoral,  Trait de côte

    Relevé du trait de côte

    Comme à chaque grande marée des sentinelles de l’estuaire armés de leur smartphone-gps suivent le tracé des hautes mers en notant toutes les caractéristiques météo et maritimes (force et sens du vent, pression atmosphérique, sens de la houle, coefficient de marée).

     

     

    Hier soir ils relevaient le tracé côté Veillon et ce matin dès 6 heures 30 ils étaient à pied d’oeuvre pour faire le relevé côté pointe du Payré. L’occasion de voir un magnifique lever de soleil dans les brumes matinales…

     

  • Chenal,  Dune,  Littoral,  Trait de côte

    La tempête a attaqué l’entrée de la plage du Veillon

    Mardi 28 février 2017

    La plage du Veillon avait passé l’hiver dans de bonnes conditions, avec une grande étendue de sable étalée sur l’ensemble de la plage, y compris sur les anciennes pêcheries et les rochers.

    Mais la tempête du 28 février a attaqué l’entrée de la plage du Veillon, mettant à nu les galets, en particulier à l’ouest.

    Peu de recul du reste du la dune, seulement 50 cm à son extrémité côté chenal.

    N’hésitez pas à réaliser des relevés du trait de côte lors des tempêtes hivernales et de nous les envoyer par mail.

    protocole-releve-dune-veillon