Atelier pièges à Chenilles processionaires le 11/10

Lors de cet atelier, nous nous sommes intéressés à l’espèce invasive que sont les Chenilles processionnaires du pin. En effet, ces chenilles, nommées d’après leur mode de déplacement en file indienne, se nourrissent des aiguilles de diverses espèces de pins, provoquant un affaiblissement important des arbres. Ses poils urticants, sont à l’origine de brûlures et chez certaines personnes, d’allergies.

La chenille est en fait la larve d’un papillon de nuit, le Thaumetopoea pityocampa. Lors de leur cycle de vie, elles formes des gros cocons blanc aux bouts des branches où elles passent l’hiver. Au printemps, elles descendent de l’arbre en procession dans le but de s’enterrer au pied de celui-ci et de se métamorphoser en papillon pour poursuivre ensuite son cycle de reproduction.

Pour en savoir plus sur cette espèce vous pouvez vous rendre sur le site : https://chenilles-processionnaires.fr/chenille-processionnaire-du-pin.htm

Ces chenilles ayant peu de prédateurs (ex: mésanges), en grande partie à cause de leurs poils urticant, il est assez difficile de lutter contres elles.

Mais il existe quelques moyens de lutte écologique comme l’élagage des arbres ou le piégeage.

Dans cette optique, nous avons appris aux bénévoles présents à fabriquer eux mêmes un piège à chenilles que nous avons ensuite posé dans les dunes de la Guittière particulièrement infectées.

Ce système permet de bloquer les chenilles lors de leur descente de l’arbre pour les capturer dans un sac et ensuite les éliminer (en les brûlant).

Si vous le souhaitez, nous pouvons vous envoyer gratuitement le protocole de fabrication, et/ou venir vous aider à installer le piège chez vous . Vous pouvez nous faire une demande au 02 51 20 74 85 ou à sentinelle@estuaire.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.