Le cordon littoral du Veillon

Vous écrivez dans le document qu’en 1896 le cordon littoral a été crée par l’Office des Forêts. J’aimerais beaucoup en savoir plus: qui a pris la décision ?
La création du cordon dunaire est indiquée dans un document de l’office des forêts de 1896. Il mentionne le motif : stabiliser les bancs de sable qui se déplacent d’une saison à l’autre et gênent l’entrée des navires dans l’estuaire, ainsi que l’objet  : « création d’un cordon dunaire s’appuyant sue les enrochements présents au milieu de l’estuaire afin de stabiliser et de réduire la largeur du chenal d’entrée dans l’estuaire ». le rapport indique que son va ainsi « provoquer un effet de chasse qui augmentera le tirant d’eau et stabilisera le chenal afin de pérenniser l’entrée et le mouillage de navires militaires et marchands dans l’estuaire du Payré »
on trouve aussi des précisions traduites de différentes approches : évolution du trait de côte à l’intérieur de l’estuaire (en fonction des différentes cartes du XIXe au début XXe, dynamique des massifs dunaires immédiat…) ; un livre d’il y a 10/12 ans l’évoque également (j’essaierai de vous en trouver les références). Mais d’autres travaux à peu près concomitants ont été aussi réalisés à proximité comme la digue du Tréfonds ; et sans doute ne sont-ils pas les seuls. 
Depuis le Moyen-Age, trois « pointes » de sable se sont formées au fil du temps, celle du Veillon (Château), probable conséquence de la création de le digue du Grand Marais ; celle des Paleines qui va arrêter l’action de la mer au cœur de l’estuaire (arrêt de la progression des dunes du Port et formation du pré salé de Bouché) ; puis le cordon littoral (ces deux dernières semblent s’appuyer sur des îlots sableux (raccordés au « continent » par la suite et évolution en pointe au final.
 Comment se sont faits les travaux qui ont du être colossaux pour élever une dune de 10 m de haut ? Y-a-t-il des documents de Presse qui en parlent ? Des photos des travaux ?
je n’ai pas trouvé de document; je pense que les travaux ont duré assez longtemps ; ils ont dû être largement inspirés des travaux sur les dunes aquitaines du XVII et XVIIIe ; en particulier de ceux de Goury car les évolutions dunaires du sud Vendée et de l’Aquitaine ont des ressemblances ; en particulier quant à leurs conséquences possibles sur les exutoires et les estuaires.
Géologiquement, à la place du cordon, il est indiqué un poulier. Est-ce lui que l’on aperçoit à la base de la dune depuis que la mer diminué la dune ?
oui de toute évidence  ; il est constitué pour l’essentiel de roches dues à l’érosion littorale de proximité (calcaires hettangiens riches en oxyde de fer).
carte d’état major de 1848

Une réflexion au sujet de « Le cordon littoral du Veillon »

  1. sentinelledelestuaire Auteur de l’article

    Pour l’origine du cordon dunaire : source rapport « office des forêts »
    date 1896
    motif : stabiliser les bancs de sable qui se déplacent d’une saison à l’autre et gênent l’entrée des navires de 100 tonneaux dans l’estuaire
    objet : création d’un cordon dunaire s’appuyant sue les enrochements présents au milieu de l’estuaire
    but : en réduisant le chenal d’entrée dans l’estuaire, on va créer un effet de chasse qui augmentera le tirant d’eau et stabilisera le chenal afin de pérenniser l’entrée et le mouillage de navires militaires et marchands dans l’estuaire du Payré

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.