• Non classé

    Pêche à pied

    Le vendredi 29 avril, Les sentinelles sont parties à la rencontre des animaux qui vivent sur les rochers de la plage de la république.

    Didier, pêcheur émérite nous a fait le plaisir de partager avec nous son savoir :
    Comment attraper le bouquet ? Comment faire la différence entre les différents crabes de l’estran ? Ou même comment faire sortir les petits poissons de sous les rochers à l’aide d’un appât. Nous délivrant ses méthodes de pêche, présentant son matériel et nous dispensant ses précieuses recommandations sur le terrain et même à l’occasion ses conseils culinaires.

    C’est avec curiosité que nous avons observé la faune du bord de mer : anémone, aplysie et autres curiosités vivant sous les pierres.

  • Actualités

    Pot de départ d’Eden

    La semaine dernière, Eden terminait son service civique auprès du Groupe Associatif Estuaire.
    Au cours des 8 mois de missions pour la Maison de l’Estuaire, elle a su faire preuve de beaucoup d’enthousiasme. Son investissement et son dynamisme ont été appréciés de tous au sein du groupe Estuaire.

    Pendant ces quelques mois passés chez nous, Eden a eu l’occasion de mener une lutte active contre les chenilles processionnaires du pin, une espèce invasive qui se multiplie dans les arbres du port de la Guittière. Elle a participé à la construction et la pose de pièges autour des arbres contaminés.
    Pour compléter l’action des pièges, Eden a démarché les scieries du talmondais pour récupérer du bois et confectionner des nichoirs pour les mésanges charbonnières, les principaux prédateurs des chenilles processionnaires.

    Elle a également participé à une opération de capture, marquage et recapture des micromammifères des dunes de la Guittière pour connaitre l’état des populations de rongeurs, a l’encadrement de chantiers avec le Lycée Nature et au relevé du trait de côte.

    Enfin et surtout, Eden a participé très activement à l’animation et l’encadrement du réseau de bénévole les Sentinelles de l’Estuaire. Elle a fait preuve d’innovation en proposant de nouvelles thématiques aux sentinelles comme la création cartes de vœux ou d’attrape-rêves en matériaux de récupération.

    Pour la remercier de son implication au sein du groupe Estuaire, un pot de départ était organisé en son honneur le jeudi 28 avril dernier en présence de l’équipe d’Estuaires et de bénévoles réguliers qui ont côtoyé Eden durant ses 8 mois de missions.

    Merci à elle.

  • Actualités

    La semaine dernière, les Sentinelles ont découvert le monde des amphibiens. Le 12 avril, nous avons pu assister à une conférence menée par Manuel Tomazzolli, qui nous a appris à reconnaitre les différences entre les grenouilles, crapauds et rainettes en identifiant les espèces les plus communes de la région. Nous avons aussi découvert les sons qu’elles pouvaient émettre, qui sont très caractéristiques. Par exemple la grenouille rieuse qui semble rigoler, le pélodyte qui imite des boules de pétanque qui s’entrechoquent.

    Pour compléter la théorie, nous avons fait une sortie terrain le 14 avril, nous avons pu mettre en pratique nos connaissances et observer beaucoup de grenouilles vertes avec tous les mâles chantant pour la reproduction en repérant leurs sacs vocaux qui se gonflent et dégonflent au rythme de leurs chants.

    Nous avons aussi pu observer des têtards, une taupe-grillon (insecte fouisseur assez étrange), des corises (punaises aquatiques), des limnées (petits escargots aquatiques), des larves de tipules (cousin), un lézard vert, un faucon crécerelle en train de chasser…

    C’était une après-midi riche en découvertes qui amorcent la nouvelle science participative « A nos anoures » !

    Si vous voulez participer à cette nouvelle science participative, n’hésitez pas à nous contacter lorsque vous croisez un amphibien en prenant une photo (avec le point GPS si possible).

    Voici le power point de la conférence tenue par Manuel:  à la découvertes des amphibiens

  • Actualités

    Nouveau programme Sentinelles

    Mai :

    • Jeudi 5 mai rendez-vous à 14h30 sur le parking de la plage du Veillon ; nous irons à la « Découverte du littoral » ; nous aborderons ensemble les marées et les vagues, de l’estran et de la plage en finissant par la dune avec Camille Laurent (nous comprendrons ensemble la diversité faunistique et floristique et le fonctionnement de ces différentes zones).
    • Mercredi 27 mai à 14h30, nous irons à la « Découverte des fleurs de haies» avec Fabien Verfaillie, nous vous donnons rendez-vous devant les locaux de l’association (Rue de Louza, au Port de la Guittière) ; pour réaliser cette balade botanique.
    • Lundi 30 mai, nous nous rejoindrons au parking au bout du chemin de la République à 10 h pour aller à la « Découverte des algues» animée par Camille Laurent, avec à la clé une petite dégustation de celles-ci. Pour ceux qui le veulent, en complément de cette animation nous récolterons diverses variétés d’algues pour pouvoir faire un « herbier/alguier » ensemble en juin (temps de séchage).

    Juin :

    • Mardi 7 juin à 14h30, rendez-vous au local de l’association (Rue de Louza, au Port de la Guittière) pour la découverte de « La mare ses habitantes et ses envahisseurs» animée par Manuel Tomazzolli et Daniel Verfaillie ; nous irons à la chasse aux écrevisses de Louisiane qui est une espèce classée ESOD (Espèces Susceptible d’Occasionné des Dégâts) qui pourra se conclure sur une petite dégustation. Nous observerons en même temps les autres petits habitants de la mare (grenouille, triton…).
    • Le mercredi 15 juin à 10h30 ; rendez-vous sur le parking de la plage du Veillon. Didier Neault nous animera une sortie « Pêche à pied », n’oubliez pas vos bottes.
    • Nous nous rejoindrons le lundi 20 juin à 14h30 dans les locaux de l’association (Rue de Louza, au Port de la Guittière), pour un « Atelier Herbier» avec les diverses plantes (fleurs de haies et algues) récoltées durant les sorties en mai qui auront eu le temps de sécher afin de faire ensemble un joli herbier pour faciliter l’identification lors de vos prochaines balades, il sera animé par Camille Laurent.

    Juillet :

    • Le vendredi 1 juillet à 10 h nous découvrirons les impressionnantes « Traces de dinosaures» présentes sur la plage de la Républiques avec Jack Guichard (rendez-vous sur le parking de la République).
    • Jeudi 14 juillet à 10h30 ; rendez-vous sur le parking de la plage du Veillon. Didier Neault nous animera une sortie « Pêche à pied» ; n’oubliez pas vos bottes.
    • Le mardi 19 juillet à 10 h, nous irons « Observer les oiseaux des marais» pendant une petite balade ornithologie guidée par Manuel Tomazzolli, nous vous donnons rendez-vous au fond du parking du Centre de vaccination des Sables d’Olonne (prévoir des jumelles).
    • Le jeudi 28 juillet à 10h30, Jack Guichard nous livrera tous « Les secret du sable» et nous ferons ensemble quelques petites expériences ; rendez-vous sur le parking de la plage du Veillon.

    Août :

    • Le mercredi 3 août, Johny Lenormand nous fera une sortie dans le « Bois de Veillon», nous vous donnons rendez-vous à 10 h sur le parking de la plage du Veillon pour découvrir ensemble les richesses arboricoles de cette forêt.
    • Le vendredi 12 août à 10 h ; rendez-vous sur le parking de la plage du Veillon. Didier Neault nous animera une sortie « Pêche à pied» ; n’oubliez pas vos bottes.
    • Le mercredi 17 août à 10h30, Daniel Verfaillie et Jack Guichard nous livreront les secrets « Du marais : un patrimoine historique et naturel » ; rendez-vous à l’observatoire des marais à Jard (en face de la déchetterie). Ils vous présenteront les marais à poisson et leur fonctionnement.
    • Le lundi 22 août à 10 h, Camille Laurent animera une sortie sur la « Reconnaissance des fleurs des dunes» ; nous identifierons tous ensemble les différents végétaux présents sur la dune du port de la Guittière (rendez-vous sur le parking en face des viviers de la Guittière).

    Septembre :

    • Le mardi 6 septembre à 10 h, nous ferons un « Ramassage de déchets dans le bois du Veillon », rendez-vous sur le parking de la plage du Veillon.
    • Le Lundi 12 Septembre à 11h ; rendez-vous sur le parking de la plage du Veillon. Didier Neault nous animera une sortie « Pêche à pied» ; n’oubliez pas vos bottes.
    • Le vendredi 16 septembre à 14h30, Jack Guichard nous fera découvrir les « Merveilles géologique de la mine de Jard jusqu’à la pointe du Payré» ; nous vous donnons rendez-vous sur le parking de la plage de la Mine.
  • Actualités

    A la découverte des fleurs de haies

    Lundi 21 mars, Fabien Verfaillie a entrainé les sentinelles de l’estuaire en ce premier jour du printemps avec un doux soleil pour une balade découverte sur le thème des fleurs de haies. 18 sentinelles s’étaient rassemblées pour cette visite découverte afin de découvrir la biodiversité des haies en ce début de saison.
    Nous avons pu découvrir toute la beauté des fleurs sous l’ombre des pruneliers sauvage en fleurs eux-aussi.
    Cette balades botanique fut accompagnée de la douce odeurs du coucou (Primula veris) , du jaune pétant de la Ficaire (Ranunculus ficara) et nous nous sommes même replongé en enfance grâce aux pâquerettes (Bellis perennis).
    La richesse des fleurs au pied des haies est impressionnante, nous avons pu observer et identifier une quarantaines d’espèces floristiques différentes.
    Laissons le temps au temps, car nous ne sommes qu’aux prémisses des découvertes botaniques, en effet, par exemple les fleurs des orchidées ou d’aubépine ne sont pas encore écloses.
    Durant cette balade nous avons aussi pu constater que les haies sont un réel refuge de la biodiversité, nous étions entourés par les chants mélodieux des oiseaux, la saison des amours des coccinelles et de multiples papillons aux couleurs chatoyantes.  

  • Actualités

    Chantier « plantes invasives et envahissantes »

    Vendredi 4 mars 2022, les sentinelles ont pu participer à un chantier bénévole sur les dunes du Port de la Guittière. En effet, régulièrement le Groupe Associatif Estuaire met en place des chantiers de bénévoles ayant pour objectif premier la conservation des milieux naturels. Ce vendredi était consacré au toilettage de cette dune grise qui est un habitat prioritaire d’intérêt communautaire au vu de la zone en Natura 2000 dont elle fait partie.

    La dune grise étant un milieu naturel essentiellement composé d’herbacées (immortelles des dunes, euphorbes de Portland…), les espèces, qu’elles soient échappées de jardins ou exotiques envahissantes, ne doivent pas coloniser celui-ci, au risque de le dénaturer profondément.

    Au vu de son intérêt écologique (d’où son statut), nous devons répondre à différents objectifs fixés par le cahier des charges de Natura 2000 afin de préserver ce milieu. De ce fait, il est nécessaire de lutter contre la colonisation par ces espèces venues d’ailleurs (Griffes de sorcières et yucca essentiellement) qui pourraient modifier durablement la qualité floristique du site.

    Les bénévoles ont donc pris leurs gants et leurs pelles et nous sommes aller arracher toutes ces plantes non désirées sur cet espace dunaire communal.

  • Actualités

    Recensement des huîtres plates

    Bonjour les sentinelles,
    Dans le cadre de nos actions littorales sur la côte sud-vendéenne nous allons participer à un programme de recensement de la présence d’huîtres plates. En effet, notre côte étant pour partie dépendante du panache d’eau de la Gironde, les larves d’huîtres plates émises dans ces eaux peuvent y être portées et s’y fixer.
    Ceci concerne toute présence d’huitres plates observée lors de promenade sur l’estran rocheux ou lors de pêche à pied ou encore sur les chantiers ostréicoles… Si tel était le cas, merci de saisir l’observation soit directement ou en nous transmettant l’info par mail sur l’adresse : asterella.lear@gmail.com en remplissant le formulaire ci-joint, les informations demandées sont les suivantes:
    – Date de l’observation
    – Coordonnée GPS
    – Profondeur des individus observés ?
    – Est-ce que l’huître est seule, en groupe, morte, roulantes, fixés ?
    – Estimation de la taille (<3cm / entre 3 et 7cm / >8 cm)
    – Si possible une petite photo
  • Actualités

    Erosion & ganivelle

    Lors du circuit découverte du littoral du Veillon au port Bourgenay, nous nous sommes aperçu qu’une petite partie de la ganivelle se retrouve dans le vide à cause d’une forte érosion.

    Nous avons donc pris quelques photos puis envoyé les informations aux services techniques de la mairie pour qu’ils puissent intervenir et éviter qu’une plus grande partie ne s’effondre dans peu de temps.

    Pour rappel, si vous voyez des choses anormales sur le littoral (animaux échoués, pollutions, érosion conséquentes…) n’hésitez pas à nous en faire part pour que nous puissions contacter des personnes compétentes qui pourront nous répondre sur l’origine du problème ou alors intervenir pour pallier à celui-ci.

    N’hésitez pas à consulter sur notre site les informations mises à disposition, notamment en lien avec les animaux échoués sur les plages.

  • Actualités

    Héberger nos amis les mésanges, pour lutter contre la chenille processionnaire du pin

    Parmi les oiseaux, la mésange charbonnière est un des plus grands prédateurs naturels des chenilles processionnaires du pin.

    En effet, elle consomme sensiblement tous les stades larvaires de la chenille, car elle est adaptée à la nature urticante de celle-ci : elle en retire la peau et les poils urticants avant de la manger ou d’en nourrir sa nichée. C’est donc une très bonne auxiliaire écologique.

    La fixation de l’espèce aux alentours des lieux plantés de pins permet de lutter de façon écologique, complémentaire et durable contre la chenille processionnaire sur l’ensemble de notre territoire. Pour réussir à faire se fixer une espèce comme les mésanges bleues ou charbonnières sur un territoire (où elle est déjà présente) il faut différents facteurs favorables, notamment une ressource alimentaire disponible ainsi qu’un point de nidification approprié.

    Le projet que nous menons consiste donc à mettre des nichoirs à mésanges charbonnières dans les jardins des particuliers (là où des pins sont à proximité), car ces jardins sont remplis de ressources alimentaires (insectes en tout genre, baies, parfois même graisse et graines que les particuliers leur déposent). Ces deux éléments pourraient potentiellement faire venir des mésanges qui serait d’une grande efficacité dans notre lutte contre les chenilles processionnaires du pin.

    Le Groupe Associatif Estuaire a donc proposé le mardi 11 janvier, un atelier « Création de nichoirs à mésanges charbonnières ». Les dix sentinelles présentes ont donc enfilé leur tenue de bricoleur pour nous aider dans le projet et construire des nichoirs à installer dans leur jardin.

    Si vous voulez soutenir le projet mis en place par Eden Guedj pour « les sentinelles de l’estuaire », vous pouvez venir à l’association acheter votre propre nichoir à mésanges charbonnières (10€) et avoir en prime un petit guide des bonnes pratiques pour les accueillir au mieux dans votre jardin.