• Dune,  Littoral

    Nouvelle mission pour les Sentinelles : Nettoyage de côte !

    © Jonhy Lenormand

    Ce samedi 17 novembre 2018, les Sentinelles de l’estuaire ont participé à un nettoyage de la berge sud de l’estuaire du Payré. Nous avions repéré la zone allant de la pointe du Payré jusqu’en face du Port de la Guittière. Beaucoup de déchets ont été rejetés sur ces berges à la suite de grandes marées. Une quinzaine de participants se sont rassemblés et ont tous collaboré pour y ramasser tous les détritus présents : plastiques variés, polystyrènes, bidons, filets, cordages et même une ancienne roue.

    © Jack Guichard

    Les bénévoles, très motivés, ont participé à la balade de trente minutes pour accéder à l’anse du Berger à travers le bois de la pointe du Payré ; c’est une zone plus difficile d’accès, car il faut faire le grand tour depuis le parking de la plage de la mine de Jard pour y accéder. Après une heure et demie de ramassage, nous avons accumulé une masse de déchets conséquente, ensuite évacuée vers la déchetterie. La ville de Jard avait fourni des sacs pour le ramassage. Cette opération sera réitérée au début du printemps après les tempêtes hivernales.

    © Johny Lenormand

    Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter par mail à sentinelle@estuaire.net ou par téléphone au 02-51-20-74-85.

  • Bois,  Dune

    Fabrication des pièges à chenille processionnaire

    Les chenilles processionnaires sont présentes dans l’estuaire du Payré et notamment dans la dune du Port de la Guittière, ce qui pose des problèmes sanitaires pour l’homme et les animaux. Les jeudi 18 et vendredi 19 octobre, 8 Sentinelles se sont retrouvées pour fabriquer des éco-pièges à chenille. Cet atelier nous a permis de réaliser en tout, un trentaine d’éco-pièges. Ayant déjà commencé à observer des processions, nous avons décidé de poser une partie des pièges immédiatement. Nous en avons donc posé 10 dans les dunes du Port de la Guittière le long de la piste cyclable, sur les pins noirs infestés de nids. Sur ces pièges, nous avons observé un bon taux de réussite, avec 50% des pièges comportant déjà un grand nombre de chenilles au bout de 15 jours. 20 pièges supplémentaires ont été posé dans les dunes, les lundi 5 et mardi 6 novembre.

    Pose des pièges avec les Sentinelles © Jack Guichard
    Les chenilles processionnaires prises au piège © Robert Barzic

    Ces pièges resteront en place jusqu’à fin avril 2019, lorsque les chenilles auront toutes migré vers le sol et se seront fait prendre au piège. Les sacs seront alors récupérés et les chenilles éliminées.

     

    Si vous avez des questions concernant cet atelier, la fabrication des pièges ou les chenilles processionnaires, n’hésitez pas à nous contacter par mail à sentinelle@estuaire.net ou par téléphone au 02-51-20-74-85.

  • plage du Veillon

    Echouage massif de lievres de mer sur la plage du Veillon

    Le 2 novembre beaucoup de gens ont observé des centaines de lièvres de mer, ou Aplysie, échoués au milieu des algues sur le plage du Veillon. Il ne s’agit pas d’une pollution, mais d’une mort naturelle. En effet en octobre nous avions observé des lièvres de mer en train de pondre. Or, après la ponte, ces animaux cessent de s’alimenter et meurent. Cela explique cet échouage massif que l’on rencontre souvent à cette saison sur les plages.