• Chenal,  Observation des sentinelles

    état des berges du chenal suite à des travaux sur une concession ostréicole

    Une de nos sentinelles nous signale l’état des berges du Payré après suppression ou remplacement d’une concession ostréicole.

    « Après passage d’un engin de travaux publics pour enlever les tables ostréicoles qui se trouvaient à cet endroit et le curage du lit et de la berge du chenal on trouve des ferrailles sortant de terre le long du chemin ainsi qu’un tas de ferrailles, reste de tables ostréicoles.
    Des gros tas de terre vaseuse sont déposés le long du chemin en bordure de la dune.
    Si c’est une fin de concession je pensais que le concessionnaire devait remettre en état les lieux. Dans ce cas, il doit avoir une drôle d’idée de la remise en état !
    Les ferrailles sortant de terre présentent déjà un danger pour les promeneurs à pied ou à vélo, ce danger sera encore plus important quand la végétation les cachera. »

    Ce qui est effectivement strictement interdit, ce sont les ferrailles et autres matériaux d’extraction. La règle est leur tri et leur enlèvement systématique.

     

     

    Après consultation de l’élu responsable de l’environnement à la mairie de Talmont, il s’agit de travaux de nettoyage effectué pour un ostréiculteur suite à la reprise d’une concession abandonnée.

    Il a contacté l’ostréiculteur impliqué, qui indique que pour lui l’entreprise n’a pas fini le travail. Elle attend que la vase et les boues se solidifient pour procéder à leur évacuation ainsi que la ferraille. Il assure que le site sera nickel après. L’ostréiculteur a les autorisations pour ces travaux, cependant l’élu va demander à l’animateur Natura 2000 de suivre ce chantier de prés. La commune n’est pas compétente sur ce site, c’est la DDTM et les Affaires Maritimes.
    L’ostréiculteur indique – à sa décharge- qu’il a récupéré des parcs (des friches) qui n’avaient jamais été entretenus auparavant par leurs propriétaires. Il y trouve des tonnes de veilles ferrailles… et qu’il est le seul à faire des travaux de nettoyage qui sont normalement obligatoires.
    Les sentinelles suivent l’affaire et vous tiendront au courant de la suite de la remise en état.
  • Dune,  vidéo : les sentiers du littoral

    une nouvelle vidéo sur la dune du veillon

    Les « Sentinelles de l’Estuaire » et « Talmondais.com » relancent, après un an d’interruption, la série « Les sentiers du littoral » afin de partager leurs découvertes du patrimoine historique et culturel du Talmondais en Vendée.

    Ainsi vous pouvez découvrir une nouvelle vidéo sur « La dune du Veillon ». Un sujet qui passionnera tous les talmondais tant attachés à leur plage et à sa dune à l’entrée de l’estuaire.

    Johny Lenormand et Jack Guichard se sont encore associés afin de nous présenter en vidéo l’histoire et l’évolution de cette belle dune du Veillon. Ils présentent en images l’origine et l’évolution de ce cordon dunaire qui n’a cessé de se raccourcir sous l’effet des tempêtes lors des grandes marées, surtout entre 2014 et 2017, la mer étalant des millions de mètres cubes de sable qui ont élargi la plage et modifié l’estuaire. Ils vous feront découvrir une hypothèse qui explique ce phénomène et le rétablissement actuel d’un embryon de cordon dunaire.  Depuis le vent a remodelé la dune qui reste fragile et est protégée contre le piétinement pour en limiter son érosion. Ainsi les plantes comme l’oyat, le chardon bleu et les liserons de sables se développent en retenant le sable pour fixer la dune.

    Ce documentaire est raconté par Jack Guichard, illustré avec des séquences drone de Thierry Perchat, des photos aériennes de François Gaulier, et réalisé par Johny Lenormand.

    Pour en savoir plus, visionnez la vidéo

  • Non classé

    Alerte Norovirus

    Info
    « Suite à la mise en évidence de norovirus dans les coquillages issus de la zone de production conchylicole « Chenaux du Payré » (85.07) et à la survenue d’une toxi-infection alimentaire collective (TIAC) liée à la consommation de coquillages issue de cette zone, une interdiction visant la pêche professionnelle a été prise ce jour par arrêté préfectoral. La pêche à pied récréative pourra de nouveau être autorisée suite à la levée de l’interdiction visant la pêche à pied professionnelle (conditionnée à un retour à des conditions favorables en terme de santé publique). A cet effet, il est retenu d’attendre une durée de 28 jours pour permettre un retour à un niveau de sécurité estimé suffisant dans le milieu. Dans ce cas précis, cette durée court depuis la date du dernier signal d’alerte (cf. surverse du réseau d’eaux usées de la commune de Talmont Saint Hilaire au niveau du Payré le 12 février). Aussi, en l’absence de nouvel événement contaminant, la zone 85.07 pourrait être réouverte le 12 mars »
  • Déchets marins,  Littoral,  Observation des sentinelles,  plage du Veillon

    Observation Sentinelle sur la plage du Veillon

    Pour continuer avec les déchets marins, voici une observation sur la plage du Veillon hier matin (jeudi 4 février 2020) à 8h30.

    Comme vous pouvez le constater, les déchets échoués sur la plage ne datent pas d’hier (vieille bouteille en plastique et vieux bidon d’huile certainement) et sont donc dans l’environnement depuis de nombreuses années …

    Ils ont bien évidemment été retirés et déposés dans le bac à marée installé à l’entrée de la plage.

  • Déchets marins

    Ramassage de déchets sur la rive sud de l’estuaire du Payré

    Voici quelques photos du ramassage de déchets que nous avons effectué le 11 janvier au matin. Il faisait beau mais très froid, vous pouvez le constater par la couleur de la plage ❄
    Lors de ce ramassage nous avons collecté environ 600 items différents sur 100m de plage. On retrouve en majorité des cordages et des fragments de plastiques mais aussi des déchets plus imposants (morceaux de palettes, ferrailles…).
    On espère que les conditions sanitaires vont s’améliorer rapidement pour qu’on puisse tous se retrouver pour effectuer ces ramassages notamment 🙂
    Crédit photos : Johny Lenormand / Blog le talmondais