Les Mains dans le Sable à Olonne-sur-Mer

Les Mains dans le Sables étaient de retour à Olonne-sur-Mer, plus précisément à la plage de la Grange. Environs 30 personnes sont venues profiter du soleil pour réaliser une bonne action.

120 kg de déchets ont été ramassés. Sans compter quelques anciennes tables à huîtres en métal.

La collation a été offerte par Pascal, gérant de l’épicerie spécialisée dans le vrac « Chez Pascal » à la Roche-sur-Yon.

Le prochain nettoyage devrait avoir lieu au port Bourgenay, à Talmont-Saint-Hilaire, dimanche 19 mars à 14h.

Retrouvez tous les événements des Mains dans le Sable sur leur page facebook.

 

Un dauphin échoué suite à la tempête

Jack, une des « sentinelles de l’estuaire », nous signale un dauphin de 1,6 mètre de long échoué à l’entrée de la plage du Veillon. Il a été rejeté par la mer à la marée haute lors de la tempête de la nuit.On remarque des traces de blessures sur ses flancs probablement dues à des chocs sur les rochers des pêcheries ou de la côte. On ne connaît pas la cause de sa mort.
Le CRMM (centre de recherche sur les mammifères marins) de La Rochelle a été prévenu et devrait venir le chercher pour étudier les causes de sa mort. Par ailleurs le CRMM signale depuis hier  une quarantaine d’échouages entre L’Île d’Oléron (Charente-Maritime) et la Vendée, mais probablement plus… Si vous repérez un échouage, signalez le immédiatement par mail à sentinelle@estuaire.net  ou au 02 51 20 74 85 qui annoncera l’évènement sur son site et préviendra immédiatement le CRMM. Vous pouvez aussi le signaler au CRMM au 05 46 44 99 10.

Nouveau nettoyage des Mains dans le Sable

En ce premier mois de 2017, l’antenne des Mains dans le Sable de Vendée continue son action de nettoyage du littoral.

Ce dimanche a eu lieu le nettoyage de la plage des Conches, sur la commune de Longeville. 8 personnes ont répondu présentes malgré une météo peu engageante.

Les vents de ces derniers jours ont recouvert de nombreux déchets repérés quelques jours plus tôt. Cela n’a pas empêché les bénévoles de ramasser 17kg de déchets divers.

Retrouver l’actualité des Mains dans le Sable sur facebook ici

Les Sentinelles soutiennent « Les Mains dans le Sable »

L’association Les Mains dans le Sable apparaît dans le Morbihan en 2014. Depuis 2016 il existe une antenne dans le Finistère et en Vendée. Ils organisent un nettoyage par mois sur le littoral.

Dimanche dernier avait lieu le troisième nettoyage de l’antenne vendéenne à la pointe du Payré.

Bénéficiant d’un magnifique soleil tout l’après-midi, le nettoyage s’est prolongé jusqu’à la nuit tombée. Les 9 bénévoles ont même pu admirer le coucher du soleil ! 43 kilos de déchets divers ont été ramassés.

Pour suivre les prochaines actions organisées par les Mains dans le Sable en Vendée rendez-vous sur leur page facebook.

Des chenilles en proccession

Ce jeudi matin a eu lieu la pose des éco-pièges à chenilles processionnaires du pin dans la dune du port de la Guittière. Et il était temps !

En effet, sur le chemin les Sentinelles ont croisé des chenilles déjà descendues de leur nid.

Ne les approchez pas de trop près, leurs poils urticants sont très volatils et provoquent d’importantes démangeaisons.

Les Sentinelles de l’Estuaire tentent une expérimentation d’éco-pièges faits mains pour cet hiver. Si ces derniers sont efficaces, d’autres seront fabriqués l’an prochain.

Retrouvez l’ensemble des ateliers sur les chenilles processionnaires du pin sur la page « Ateliers Sentinelles »

La chasse aux chenilles processionnaires commence !

Cette après-midi 4 sentinelles se sont retrouvées pour fabriquer des éco-pièges à chenilles processionnaires du pin. Grâce à leur travail 6 pièges ont été construit suivant le tutoriel exposé lors de la présentation du 19 décembre.

p1080025

Ces pièges seront installés le 15 décembre et resteront en place jusqu’à fin avril pour piéger les chenilles descendant le long du tronc en allant s’enfouir dans le sol.

p1080028

En fonction de la réussite des pièges (qui sont tous un peu différents de part les matériaux utilisés) des préconisations pour réitérer l’expérience l’année prochaine seront données.

N’hésitez pas à vous joindre à eux jeudi 15 décembre à 10h pour les aider à installer les pièges.

Serpent mort sur la piste cyclable des marais

Eloïse nous a envoyé le mail suivant : « Bonjour, j’ai vu ce serpent à Talmont-Saint-Hilaire, près des marées, pendant une balade en vélo. Quelle est cette espèce ? »

vipere-eloise

Réponse : « Il s’agit d’une vipère aspic. Ces serpents on un corps épais (contrairement aux couleuvres). Leur tête est triangulaire avec un museau retroussé et des pupilles verticales. La couleur est très variable : rougeâtre, brune ou grise, avec un dessin dorsal noir en zigzag très irrégulier et discontinu. La  vipère aspic est peu agressive mais se défends très rapidement et peut être très dangereuse si on s’en approche trop ou qu’on marche sur la queue sans le voir.  On la retrouve dans des milieux rocailleux, broussailleux. Elle est fréquente dans les haies et les forêts. »