Relevé du trait de côte

Comme à chaque grande marée des sentinelles de l’estuaire armés de leur smartphone-gps suivent le tracé des hautes mers en notant toutes les caractéristiques météo et maritimes (force et sens du vent, pression atmosphérique, sens de la houle, coefficient de marée).

 

 

Hier soir ils relevaient le tracé côté Veillon et ce matin dès 6 heures 30 ils étaient à pied d’oeuvre pour faire le relevé côté pointe du Payré. L’occasion de voir un magnifique lever de soleil dans les brumes matinales…

 

Coquilles de moules rejetées sur le rivage

« Bonjour,

J’ai trouvé des quantités de moules mortes rejetées sur le rivage au début du mois d’avril entre Jard-sur-Mer et Saint-Vincent-sur-Jard.

Auriez-vous une idée de la cause de ce phénomène ? Est-ce une pollution ou une maladie ? »

  

Réponse : « Aucune mortalité de moules n’a été constatée le mois dernier. Les coups de vents et tempêtes de cette hiver sont probablement la cause de leur arrivée sur la côte. Il s’agit vraisemblablement de moules mortes présentes sur les fonds marins depuis un certain temps et qui sont remontées sur le rivage suite aux tempêtes. »

 

Dragage du Port de Bourgenay

Si vous vous êtes baladés au port de Bourgenay, vous avez surement aperçu ce gros tuyau de dragage.

   

En effet, un port est un milieu propice à l’accumulation de sédiment. Si elle est trop importante, le fonctionnement du port peut en être affecté. Il faut alors éliminer ces sédiments. L’opération doit avoir lieu tous les 10 ans.

La mairie de Talmont-Saint-Hilaire a déjà réalisé le dragage de la moitié du port l’an dernier. Pour réaliser la seconde partie des travaux, la DDTM (Direction Départemental des Territoires et de la Mer) a demandé la réalisation d’une étude d’impact sur la faune et la flore au niveau de la zone de rejet.

Le Groupe Associatif Estuaire a été mandaté pour réaliser cette étude. Il s’agit d’un état des lieux de la faune et de la flore marines autour du point de rejet se situant sur l’estran rocheux, face à la pointe Napoléon, au sud du port. Cette étude a eu lieu début mars et sera renouvelée fin août pour évaluer l’impact du rejet des sédiments du port.

   

L’équipe du G.A.E. a inventorié tous les individus présents au sein de quadras d’un mètre carré. 6 placettes ont été réalisées sur l’estran rocheux et 5 placettes sur l’estran sableux.

Les éléments principalement retrouvés ont été :

  • des gibbules (umbilicalis et pennantis) ;
  • des lièvres de mer ;
  • des bernards l’hermite ;
  • des patelles ;
  • des anémones ;
  • des hermelles ;
  • différentes types d’algues.

Une pieuvre au Veillon

Deux sentinelles ont trouvé une pieuvre morte rejetée par la mer sur la plage du Veillon le 6 février dernier.

Réponse : La mort de ce poulpe est probablement naturelle. En effet, ils vivent de 2 à 5 ans maximum. Une remarque étonnante sur leur mort : ils meurent après s’être reproduit ! En effet, le mâle meurt aussitôt l’accouplement passé tandis que a femelle survit le temps de mettre au monde et de s’occuper des petits. On a découvert que, pour les deux sexes, leur mort est programmée génétiquement.

Un nettoyage réussi au port Bourgenay avec Les Mains dans le Sable

L’association Les Mains dans le Sable était au Port Bourgenay de Talmont, samedi 18, pour leur nettoyage mensuel. Ci-dessous, le bilan diffusé par l’association, que vous pouvez retrouver sur leur page facebook.

« De Port Bourgenay à la Mine : 1.4 kilomètre de côte nettoyée à Talmont-Saint-Hilaire en un peu plus de deux heures par 49 bénévoles !
Et un très gros travail accompli : 156 kgs de déchets amassés ! Sans compter les plus encombrants. Tous d’origines très variées cette fois-ci : du matériel de pêche, de navigation, beaucoup de bouteilles et flacons.
Le type de déchets se vérifie en comparant avec le mois dernier : un poids moins important mais un volume énorme.

Les Initiatives Océanes étaient l’occasion d’inviter et d’accueillir tout particulièrement :

Eiffage Construction, dont les déchets du chantier ont été ramassés par les participants du mois dernier. Une invitation a été transmise, reçue, aucun salarié ne s’est présenté. La prochaine fois peut-être.

– Jack, vice-président des Sentinelles de l’Estuaire, est passé nous inviter à signaler nos observations du milieu naturel.
http://www.sentinelledelestuaire.fr

– Yvonne nous a parlé du Repair Café de Talmont-Saint-Hilaire. http://www.talmont-saint-hilaire.fr/module-Contenus-viewpub…

– Lucien de Ekoverde a présenté ses produits conçus à base de matières naturelles destinées à remplacer l’usage du plastique et a pu répondre à des questions très pertinentes.

– Et enfin, un grand merci à Damien de Biocoop des Olonnes qui a offert le goûter à l’arrivée. Bio et en faisant la promotion de la vente en vrac afin que chacun puisse réduire le recours aux emballages. http://biocoopdesolonnes.fr

Bravo à tous les participants !
Le mois prochain nous serons sans doute à Jard-Sur-Mer, Pays De La Loire, France, sur une « vraie » plage plus facile d’accès. N’hésitez pas à faire connaître vos suggestions pour d’autres endroits qui nécessiteraient une intervention. »

La tempête a attaqué l’entrée de la plage du Veillon

Mardi 28 février 2017

La plage du Veillon avait passé l’hiver dans de bonnes conditions, avec une grande étendue de sable étalée sur l’ensemble de la plage, y compris sur les anciennes pêcheries et les rochers.

Mais la tempête du 28 février a attaqué l’entrée de la plage du Veillon, mettant à nu les galets, en particulier à l’ouest.

Peu de recul du reste du la dune, seulement 50 cm à son extrémité côté chenal.

N’hésitez pas à réaliser des relevés du trait de côte lors des tempêtes hivernales et de nous les envoyer par mail.

protocole-releve-dune-veillon

Les Mains dans le Sable à Olonne-sur-Mer

Les Mains dans le Sables étaient de retour à Olonne-sur-Mer, plus précisément à la plage de la Grange. Environs 30 personnes sont venues profiter du soleil pour réaliser une bonne action.

120 kg de déchets ont été ramassés. Sans compter quelques anciennes tables à huîtres en métal.

La collation a été offerte par Pascal, gérant de l’épicerie spécialisée dans le vrac « Chez Pascal » à la Roche-sur-Yon.

Le prochain nettoyage devrait avoir lieu au port Bourgenay, à Talmont-Saint-Hilaire, samedi 18 mars à 14h.

Retrouvez tous les événements des Mains dans le Sable sur leur page facebook.

 

Un dauphin échoué suite à la tempête

Jack, une des « sentinelles de l’estuaire », nous signale un dauphin de 1,6 mètre de long échoué à l’entrée de la plage du Veillon. Il a été rejeté par la mer à la marée haute lors de la tempête de la nuit.On remarque des traces de blessures sur ses flancs probablement dues à des chocs sur les rochers des pêcheries ou de la côte. On ne connaît pas la cause de sa mort.
Le CRMM (centre de recherche sur les mammifères marins) de La Rochelle a été prévenu et devrait venir le chercher pour étudier les causes de sa mort. Par ailleurs le CRMM signale depuis hier  une quarantaine d’échouages entre L’Île d’Oléron (Charente-Maritime) et la Vendée, mais probablement plus… Si vous repérez un échouage, signalez le immédiatement par mail à sentinelle@estuaire.net  ou au 02 51 20 74 85 qui annoncera l’évènement sur son site et préviendra immédiatement le CRMM. Vous pouvez aussi le signaler au CRMM au 05 46 44 99 10.