• Bois

    L’enracinement du Pin maritime

    Les Sentinelles présentes lors de la randonnée autour du bois du Veillon ont pu observer les restes de Pins maritimes coté nord de l’estuaire du Payré.

    Les tempêtes successives couplées aux grandes marées ont eu raison de ces arbres qui désormais laissent apparaitre leur système racinaire. Leur enracinement d’abord plongeant puis traçant couvre un large volume de sable et donc maintient les dunes. C’est notamment pour cette raison que le Pin maritime fut largement planté dans les Landes de Gascogne au XIX ème siècle.

    Cet arbre témoigne également du fait que la dune, à ce niveau de l’estuaire, a reculé d’une dizaine de mètres en quelques années.

     

  • Littoral,  Observation des sentinelles,  plage du Veillon

    Etrange animal sur la plage du Veillon

    Françoise nous signale :

    Je viens de trouver cet animal au niveau de la laisse de mer sur la plage du Veillon. De quoi s’agit-il? Je n’en avais jamais vu.

    Réponse :

    Cet animal est une Vélelle (Velella velella). Ce n’est pas une méduse, mais un siphonophore, une colonie de polypes, un cnidaire de la classe des hydrozoaires. Elle est formée d’un anneau cartilagineux bleu de forme ovale, de 6 cm. La partie centrale, translucide, est parcourue par des motifs ovoïdes de taille décroissante, et l’ensemble est surmontée d’une voile triangulaire translucide. Elle n’est pas urticante.

    On la trouve surtout dans les eaux tropicales ou subtropicales et très rarement le long de nos côtes.