• Ateliers des Sentinelles,  Dune

    Sortie « Découverte de l’étude sur les hyménoptères des dunes du port »

    Lundi, les Sentinelles ont découverts, présenté par Gaëlle et Aloïs, le programme sur les hyménoptères du port de la Guittière.

    Aloïs, écouté attentivement par les Sentinelles

    Depuis 2015, une étude régulière sur les hyménoptères solitaires et fouisseurs est en cours dans les dunes du port de la Guittière. Chaque année, plusieurs stagiaires, accompagnés d’une personne de l’association, mettent en place des protocoles afin de mieux connaitre ces petites bêtes très utiles à la biodiversité.

    Depuis 2016, 10 nichoirs à hyménoptères solitaires sont posés sur les dunes grises du port afin de tester différents facteurs dans le but de mettre en place un nichoir type optimal, qui s’adapterait dans le milieu et serait efficace pour l’accueil de ses hôtes.

    Gaëlle et Aloïs nous ont donc expliqué leur quotidien à l’association, entre la mise en place des protocoles, les données récoltées sur le terrain et l’analyse des résultats. Tout ceci durant une balade à travers les dunes du port, ponctuées par des arrêts fréquents pour observer la faune et la flore présente.

    Merci à eux pour leur intervention!

     

  • Ateliers des Sentinelles,  Bois,  Campagne,  Chemins,  Chenal,  Dune,  Jardins,  Littoral,  Marais,  Non classé,  Opération Coup de Poing

    Conférence du 25 mai 2018, découverte des plantes invasives de Vendée

    Vendredi dernier, Philippe Levé nous a présenté les différentes plantes invasives de Vendée, à la Salorge de la Guittière.

    Les Sentinelles, passionnées par les explications de Philippe Levé.

    Philippe Levé, saulnier dans les marais de la Guittière mais également très bon botaniste, effectue des relevés de plantes invasives sur le territoire. Il nous a donc présenté les différentes plantes que nous pouvons rencontrer autour de nous, voire dans notre jardin (car pour la plupart d’entre elles, elles s’en s’ont échappées), qu’elles soient invasives avérées, potentielles ou à surveiller.

    En voici les 4 principales (avérées), dont il faut faire attention à la dissémination :

    • Le Baccharis hamilifolia, appelé plus communément le Sénéçon en arbre.
    • Cortaderia selloana, ou l’Herbe de la Pampa.
    • Ludwigia peploides, la Jussie rampante, la seule espèce invasive interdite à la vente en France.
    • Fallopia japonica, ou Renouée du Japon.

    Vous pouvez participer à l’inventaire des ces plantes invasives et ainsi aider à les recenser en remplissant le formulaire ci-joint. Une fois rempli, merci de le renvoyer par mail à Philippe Levé (l’adresse mail est donnée dans le document).

    Vous pouvez également nous faire part de votre « découverte » en nous envoyant des informations et des photos par mail. Nous pourrons ainsi proposer des opérations « coup de poing » d’arrachage sur certaines zones.

    Afin de vous aider dans les identifications des plantes, des fiches par plante invasive les plus courantes sur le territoire seront bientôt mises en ligne.

    Merci par avance pour votre participation!

     

  • Dune,  Littoral

    L’Oeillet des dunes, la perle rare du littoral

    Oeillet des dunes – Dianthus gallicus. Merci à Johny Lenormand pour sa magnifique photo

    En vous promenant dans les dunes du port ou sur le littoral Talmondais, vous remarquerez en ce moment une jolie petite fleur rose, il s’agit de l’Oeillet des dunes, Dianthus gallicus en latin. Rassurez-vous, vous avez encore le temps pour l’observer, elle peut rester en fleur jusque début septembre.

    Approchez-vous et profitez de son parfum agréable, mais attention, ne la touchez qu’avec les yeux car cette petite plante est protégée au niveau national, il est donc interdit de la cueillir.

    En effet, elle est endémique (uniquement présente) sur les côtes atlantiques françaises. Malgré le fait qu’elle soit encore assez présente sur le littoral, elle est victime de la dégradation des habitats dunaires et de son succès par la cueillette abusive.

     

  • Ateliers des Sentinelles,  Dune

    Sortie du 14 mai, Atelier macrophoto sur le terrain

    Lundi 14 mai, les sentinelles ont (enfin) pu mettre en pratique leur talent de « macrophotographe », suite à l’atelier macrophoto présenté par Johny Lenormand en février.

     

    A la recherche du modèle parfait à photographier

    Un petit groupe de 7 personnes est donc parti dans les dunes du port, à la recherche de joli(e) petits modèles à immortaliser en photo.

    En voici un petit échantillon :

    Sedum album © C. Cauvin
    Anacamptis pyramidalis © J.Lenormand

     

    Tettigonidae (sauterelle) sur un Cistus salvifolius (plante protégée). © J. Guichard

    Bravo à tous pour vos jolies photos!

  • Littoral,  Observation des sentinelles

    Avec le printemps, le gazon d’olympe fleurit les falaises de Cayola

    Avec le printemps, être sentinelle de l’estuaire, consiste aussi à signaler la floraison de jolies plantes de la côte. En ce moment  les falaises de Cayola, côté corps de garde, sont couvertes de gazon d’olympe en fleur. Son nom scientifique est Armérie maritime (Armeria maritima). Elle est aussi appelée oeillet marin. C’est une plante en coussinet avec de jolies fleurs en boules roses, et avec de fines feuilles allongées qui forment un tapis comme du gazon en haut de la falaise. Son nom vient du celte ar mor, au bord de mer. Ces falaises sont régulièrement aspergées par les embruns, soumises aux vents violents. Aussi les plantes doivent supporter des concentrations de sel considérables, résister à la fois aux tempêtes d’hiver et à la sécheresse de l’été, d’où leurs petites feuilles épaisses et la forme en boule que prennent les plantes pour réduire la surface des feuilles exposée aux vents.